Maurin

Urbanisme, mobilité et logement

MAURIN
Faisons une pause !

Depuis 2012, ce sont déjà près de 400 logements qui ont été construits à Maurin, soit une augmentation de 40 % du village en moins de 10 ans. Sans aménagement adapté, il est aujourd’hui plus que difficile de circuler aux heures de pointe, il faut parfois plus de 20 minutes pour sortir de Maurin le matin.

Le désenclavement de Maurin doit passer par le contournement Nord de Lattes-centre et par la création d’un nouveau pont sur le Lez.

Ce sera la condition à l’accueil de toute nouvelle urbanisation. C’est pourquoi :

  • nous conserverons la rue du Lantissargues en une zone d’artisanat. Aujourd’hui l’équipe sortante projette de la faire passer en zone mixte et donner ainsi la possibilité de construire d’autres immeubles.
  • nous ne lancerons pas le projet d’urbanisation du Tinal qui comprend 220 maisons et 5 immeubles, comme l’a présenté le maire sortant à l’occasion d’une réunion publique.

Nous devons enfin pacifier nos relations avec la Métropole. Notre commune ne peut pas réaliser le pont sur le Lez sans elle et nous faisons le pari qu’avec le projet du stade de foot à Montpellier au niveau de la gare LGV, ce pont sortira de terre !

Nous voulons enfin sécuriser la traversée de la quatre-voies de Palavas par une passerelle piéton / vélo à hauteur des Marestelles, pour permettre aux Maurinois d’accéder à Lattes-centre plus facilement.

Voir aussi

Boirargues

Mobilité et infrastructure routière

Après 19 ans, changeons d’équipe,
le 15 mars votez Vivons Lattes Ensemble !